RSS

Archives de Catégorie: Paysages

Rester au pied du mur ou avancer

Rester au pied du mur ou avancer.
Dans la vie nous vivons tous des épreuves à différents degrés.
Nous les vivons chacun avec notre sensibilité propre et notre capacité de résilience. Cela est variable selon les individus, leurs histoires, le mode de gestion des épreuves.

Cependant il est une chose dont seul nous pouvons choisir notre direction.
C’est soit de subir notre vie ou alors de faire des épreuves une occasion de grandir.

La vie n’est pas là pour nous punir, et il est temps de sortir de cette culture judéo-chrétienne du bien et du mal.

Les épreuves que nous vivons sont une occasion, très souvent, pour nous d’aller rencontrer nos blessures intérieures, mais aussi de les transformer en quelques choses qui nous donnera un enseignement. Seul nous pouvons décider comment nous réagissons à une épreuve.

Les strates des émotions sont refoulées dans notre culture Occidentale, et nous n’apprennons pas à nous laisser traverser par l’inconfort.
Alors que inversement apprendre à descendre en Soi, regarder cet inconfort avec la plus grande honnêteté intérieure est ce qui nous permet d’embrasser nos ombres pour laisser éclore ensuite des phases de lumière.
Rencontrer l’inconfort ne veut absolument pas dire se faire du mal, mais bien au contraire apprendre à aller écouter ce qui se vit en soi, afin d’aimer en Soi les parties blessées et fragiliser pour les aider à cicatriser bien plus que de les blâmer et de se traiter de tous les noms.

Nous avons tous des ombres et de la lumière en nous, Tous.

Plus nous cherchons à s’enfermer dans une seule et unique direction, avec la pensée que les choses doivent être uniquement comme on le décide avec les strates du mental/ego et plus c’est inconfortable.
Cette polarité en nous se joue de façon très surnoise.

Apprendre à descendre en Soi demande du temps, mais surtout de la présence à Soi, et nous demande une chose c’est de ne pas rester à attendre au pied du mur mais bien de faire évoluer notre mode de pensée et comprendre qu’il n’y a pas une seule et unique possibilité pour avancer.
Comme sur cette montagne par exemple on peut rester au pied et attendre les miracles ou inversement suivre le chemin qui permettra de retrouver son équilibre.

Pour y trouver une chose : la paix et l’équilibre intérieur.

Les épreuves sont un des plus grands et enseignements pour nous faire trouver le chemin intérieur et de la justesse.
Cependant ce n’est pas en se fondant dans les remords, la culpabilité, la victimisation, les pensées négatives permanentes que nous trouvons la force de cet enseignement.
Bien sûr nous sommes tous des êtres humains et nous avons tous le droit d’avoir des hauts et des bas, ce qui est important c’est l’État de nos pensées dans les épreuves afin de soit subir soit reprendre les Rennes de sa vie.

Pour y trouver une chose la paix et l’équilibre intérieur.

 

Notre pouvoir intérieur face à la situation

Notre pouvoir intérieur.

La période que nous traversons est étrange Certes mais je crois profondément qu’elle nous invite à une seule chose, reprendre notre pouvoir intérieur.

Dans le centre de notre être, au plus profond de nos racines et de notre alignement.
La période met le voile sur nos propres dysfonctionnements et déséquilibres internes afin de les ajuster.
Mais surtout de transmuter en profondeur.
Oui cela n’est pas forcément confortable, mais cela nous invite à grandir et évoluer sur le chemin de la conscience.

Il est temps de laisser les anciens schémas derrière nous pour renaître à Soi, mais cela passe auparavant par une descente à l’intérieur de Soi.

Afin de prendre ou reprendre les responsabilités de sa propre vie et sortir de ce triangle de Karpam, victime bourreau sauveur dans lequel la société nous a tant formaté.

Reprendre la responsabilité de sa Vie, la conscience du Soi.
Là est notre plus grande liberté.

Cela passe par le choix de notre environnement, de nos relations, par nos activités.

Mais aussi et surtout par nos pensées.
Comme le dit Bruce Lipton dans son super livre sur la biologie des croyances, nos pensées ont un pouvoir énorme sur notre réalité intérieure.
Tout en sachant que nous sommes sous l’influence de notre inconscient à 70- 80 % en moyenne.

Revenir à Soi, sortir du contrôle permanent, et juste être avec Soi en conscience est tout un apprentissage mais un apprentissage qui offre bien des libertés et de la joie de vivre , bien au déla de l’extérieur.

Si nous ne trouvons pas cette présence à Soi dans l’harmonie il est difficile de se sentir en paix avec l’extérieur et on trouvera alors facilement des situations à accuser pour expliquer nos mal être.

Le chemin de la liberté intérieure passe par une observation de Soi, mais surtout une connaissance de Soi.
Connaissance qui demande du courage afin d’aller regarder tant ses propres lumières mais aussi ses pires ombres.

Alors peu importe la situation actuelle notre plus grand défi est de trouver notre pouvoir intérieur.
Celui de la conscience.
Le chemin de l’âme et du coeur, bien au delà du chemin du mental et de l’égo.
Afin de retrouver équilibre entre les deux et non distorsion.

Je vous souhaite le plus beau des cadeaux : le chemin de la liberté intérieure.
Tout Serra alors bien plus facile. Même si la vie comporte ses hauts et ses bas, en reprenant son propre pouvoir tout prend une autre couleur et saveur.

Moi la première je vais traverser des phases éprouvantes.
Je me laisse alors traverser par cela, pour y rencontrer l’enseignement.
Aussi inconfortable soit les traversées je vais y poser les mots dans l’expression des besoins, sans accusations de l’autre , mais aussi écoute de l’autre.

Je crois Oui sincèrement que la est le plus grand défi de l’être humain actuellement.

Être dans la conscience de Soi, et dans la conscience de son environnement.

 

Lever de soleil Hauts Alpins

En cette semaine, derniers instants de 2019 la nature nous offre de merveilleux lever du soleil et coucher du soleil.

En ouvrant mes volets j’ai droit à de très beaux spectacles sur les hauteurs d’Embruns avec une vue magnifique sur les Orres.

Je vous partage un premier lever

Puis un deuxième le lendemain

J’espère que vous profitez en ces derniers de 2019 d’un peu de calme pour pouvoir vous offrir une introspection suffisante afin de faire le bilan de 2019 et vous permettre d’accueillir 2020.

La nouvelle année ayant réellement commencé au solstice d’hiver.

J’ai de belles choses à vous annoncer prochainement.

Lumière vers vous et en vos cœurs.

 
Poster un commentaire

Publié par le 29 décembre 2019 dans Paysages, Voeux

 

Partage de ma vision de la progression

Parfois, voir même souvent on dit que le progrès vient en s’entraînant et toujours et encore en s’entraînant chez un sportif. Et notamment dans la discipline en question.
Je ne suis pas d’accord totalement avec cela.
L’entraînement n’est que un maillon de la chaine.

Actuellement je m’entraîne très peu en course à pied.
Énormément à l’inverse en fractionné chez moi ( fitboxing, hiit), renforcement musculaire, travail profond de la sangle et du tronc dans son ensemble.
Je travaille beaucoup sur mon etre intérieur et un gros gros mois d’introspection en ce mois de décembre.
Et à chaque entraînement de course à pied en ce moment les sensations sont là, les chronos sont à mes meilleurs niveaux .
Quand je commence ma séance je pars toujours aux sensations sans chercher à faire du temps mais les sensations étant tellement au RDV que mes jambes me portent.

Cet été à la mi Août j’ai du annuler ma participation à un événement sportif que je préparais depuis le debut de l’année.
Impossible d’envisager une seule seconde de courir au plein cœur d’un burn out.
Suis je déçue?
Non car ce n’était pas le bon timing et mon burn out m’a tellement appris.

Il est à mon sens essentiel de voir la progression dans une démarche holistique.
Non pas à la course au temps .
Mais en prenant soin de toutes ses dimensions : hygiène de vie, travail intérieur, équilibre énergétique, repos, charge émotionnelle, équilibre de vos glandes et notamment des surrénales,vous vous sentirez beaucoup mieux et les progrès sportifs seront au Rdv comme réponse à l’équilibre et non comme réponse à une course contre soi même qui aurait eu des résultats à court terme mais qui à l’inverse aurait déséquilibré votre organisme au long terme.

Il est préférable d’agir dans la recherche d’équilibre et de voir le progrès comme une réponse à cela.
Plutôt que de chercher le progrès à tout prix et de devoir rééquilibrer le corps ensuite car le mental vous aura éloigné des signes du corps.

Et vous que vous soyez sportif ou non comment considérez vous la progression et cela quelque soit le domaine ?

 
Poster un commentaire

Publié par le 29 décembre 2019 dans Paysages, Qui suis je?, Sport

 

Joyeux Noël et partage de l’instant

Je vous souhaite à tous un joyeux Noël.

Plein de joie et de lumière en vos cœurs.

Partage de l’instant.
Pour certains Noël est une période de grande retrouvailles avec beaucoup de monde pour d’autres il est celui de retrouvailles avec soi même.

2019…quelle année!
Un burn out, des talons tournés, du door slam, des mises en colère mais aussi des rencontres qui bouleversent, des rapprochements beaucoup plus fort et authentique avec mes amis.
2019 c’est aussi mon corps qui m’a fait tant souffrir, de nombreux passages initiatique
Un coude cassé, des lunettes perdues /disparues etc
Mais aussi en parallèle un gros travail sur la confiance en moi. D’osez être moi sans avoir peur.
2019 c est aussi l’année où j’ai osé vraiment transmettre ma vision globale de la santé en RDV et non une seule partie et qui a fait totalement changer la donne et offrant des rencontres bouleversantes de beauté.

Et pour voir si j’ai bien appris les leçons l’évaluation finale condense tout pour savoir si oui ou non c’est bien intégré.
Là en cet instant je remercie l’enseignement que j’ai reçu en fac de pharmacie à Nantes où c’était la seule fac de France où nous avions une épreuve qui devait être le plus transversale possible sur toutes les matières et toutes les années pour répondre à UNE question.
Alors là je me sers de cet esprit de synthèse actuellement.

Cette fin d’année me fait sortir plus que jamais de mes zones de confort .
Entre invitation à participer à un colloque, invitation interview radio, invitation interview scientifique , invitation à faire de la formation, etc etc.
Mes propres projets qui me demandent d’oser vraiment.

Alors en moi ça dit  » j’ai peur ».
Mais pour contrecarrer la peur l’univers me fait rencontrer telle personne à un moment clé et pour chaque situation.

Alors je me relie à la nature pour oser, l’observer et écouter ce qu’elle me murmure et dire OUI à la vie, deme relier à la dimension d’amour et non de peur.
Ainsi les réponses se font fluides même si elles me demandent beaucoup de courage envers moi même.

Oui cette période est très challengente
Mais elle est si magnifique.
Si vibrante
Si humaine aussi
Car il se crée des rencontres humaines remplies d’une profonde sincérité et authenticité.
Chaque jour des cadeaux arrivent sans que je m’y attendre.
Parfois je vais mal et alors je transmute via l’accueil et l’écoute intérieure et il en ressort des moments magiques d’accueil face à la vie.

Alors en ce 25 décembre je vous invite à accueillir la magie du vivant et de ne pas chercher à y mettre des résistances dans les moments de difficultés car au contraire ce sont des enseignements puissants.
Simplement accueillir la vie dans son alternance de cycle de mourir et renaître.

Osez vivre en étant vous vous-même.

Joyeuses célébrations à vous tous 🙏🌺🙏🌺

 
Poster un commentaire

Publié par le 25 décembre 2019 dans Paysages, Qui suis je?, Voeux

 

Mont de la Saoupe, Cassis

Une super jolie balade au mont de la Saoupe au dessus de Cassis après avoir gambadé dans Marseille toute la journée à visiter les Hauts lieux de Marseille.

Une vue magnifique avant la tombée de la nuit.

 
3 Commentaires

Publié par le 22 décembre 2019 dans Paysages

 

Randonnée raquette à Crevoux (05)

Une neige abondante cette semaine.

L’hiver s’annonce bien neigeux cette année 😉.

Un magnifique soleil ce dimanche quoi de mieux qu’une sortie raquette seule avec moi même au cœur de ce mois de profonde introspection.

Décembre est un mois d’effervescence générale à l’inverse chez moi il est d’introspection profonde et je me retire dans ma bulle pour aller me rencontrer, me retrouver faire le bilan de mon année pour amorcer la suivante.

Et vous comment vivez vous ce mois de décembre ?

Du soleil, du paysage de la joie que demander de mieux pour savourer ce voyage intérieur et de jolies rencontres en chemin.

Une merveilleuse randonnée en raquette du côté de Crevoux (05)

 
Poster un commentaire

Publié par le 17 décembre 2019 dans Paysages

 

Invitation au discernement

L’importance du discernement dans le développement personnel.

 » le développement personnel » connaît actuellement un essort fulgurant mais n’en éloigne pas pour autant des pièges et stratégies de l’égo.
Des stratégies  » new ages » qui prennent différentes teintes.

Je mets entre Guillemets car pour moi on confond souvent développement personnel et égo dans un volet très superficiel et vide de profondeur.

Alors je voudrais vous inviter à écouter vos ressentis, à être à l’écoute de votre propre discernement.
Mais aussi ce que votre corps vous raconte pour évoquer la justesse ou non de tel chemin.
Apprendre à discerner les stratégies de l’ego.
Mais aussi nos schémas de dualité Amour/ peur.

Petite anecdote.
Actuellement j’entends beaucoup parler d’une personne qui perce dans le développement personnel.
Tres souvent quand je regarde une publication sur les réseaux sociaux cette personne est citée en référence.
Pour ma part j’ai beaucoup de mal à accrocher car mon ressenti n’est pas ok.
A force de voir le nom de cette personne citée j’ai finie par me dire que c’était moi qui avait un problème et que je devais me remettre sérieusement en question.
J’ai essayé essayé de réécouter ses vidéos et plus je ressentais des sensations corporelles désagréables.
Jusqu’au moment où j’ai écouté mon ressenti : qui m’a dit STOP PASSE TON CHEMIN.

Et j’ai basculé sur d’autres vidéos de développement personnel avec des êtres que je sens beaucoup plus dans l’authenticité et les sensations corporelles furent toutes autres. Des êtres qui touchent des personnes assez différentes finalement dans ce que j’ai pu observer.

Alors je voudrais vous inviter à apprendre écouter vos ressentis bien plus que des recommandations de masse.
Il y a des éléments qui ne trompent pas et qui vous amèneront dans le respect de votre être, de votre nature et de vos besoins.
Ne cherchez pas à suivre la foule si vos ressentis ne le valide pas.

Tout comme cette cascade de glace qui est chercher à honorer sa différence et sa véritable nature.

 

Paysages du jour après la neige

La neige est tombée en abondance cette nuit sur les hauteurs de Embrun.

Alors je vous partage des photos prises ce matin depussimplement pour le plaisir des yeux.

 
Poster un commentaire

Publié par le 15 novembre 2019 dans Paysages

 

Un gâteau façon brownie végan et sans gluten

Actuellement je cuisine beaucoup.

Ayant déménagé dans un logement avec une cuisine plus grande je prends beaucoup de plaisir à mes fourneaux quand je vois une recette qui m’interpelle sur des profils que je suis de part leur sensibilité.

Alors aujourd’hui au retour de l’entraînement en cuisine c’était donc gâteau façon Brownie végan et sans gluten.

A la préparation la pâte me semblait bizarre mais après cuisson c’était une vraie tuerie.

Parfait pour les amateurs de chocolat et de cuisine saine.

Je me suis inspirée de la recette du site de Mail0ves publiée sur sa page Instagram cette semaine.

Un gâteau à la croûte craquante et un intérieur moelleux.

Il a l’avantage également d’être une belle source de protéines grâce aux farines de lupin et de sarrasin.

Pour ma part j’ai doublé toutes les quantités.

La recette initiale est prévue pour 4 parts.

Avec 25 g d’huile ( moi j’ai mis de l’huile d’olive)

45 g de purée d’amande blanche ou de poudre d’amande ( j’ai utilisé la deuxième)

75g de compote sans sucre ajouté

50g de sucre complet ( j’ai utilisé le sucre de coco pour ma part)

25 g de poudre de cacao 100% cacao

20g de farine de lupin

10g de farine de sarrasin

2 pincées de bicarbonate

Vanille

Facultatif du sel

Pépites de chocolat et noix ( je n’en avais point donc j’ai fais sans )

Mélangez tous les ingrédients dans l’ordre indiqué.

Mettre dans des moules individuels ou un moule unique.

Ajoutez les pépites de chocolat.

Cuire environ 18 à 20 min dans un four préchauffez à 180 degrés.

Ma photo n’est pas des plus jolies car je ne maîtrise pas encore très bien mon four mais le goût est largement au RDV.

Je l’ai dégusté ce soir au coin du feu en rgardant la neige tombée en abondance sur les sommets environnants.

Bonne dégustation à vous.