RSS

Archives de Catégorie: Recettes diverses

Crumble à l’abricot sans gluten et sans lactose

Crumble à l’abricot sans gluten et sans lactose.

Je me suis inspirée d’une recette que j’ai ensuite accordé à ma façon.
Sous ses différentes déclinaisons de fruits il a été très apprecié.
Pour la petite anecdote le week-end dernier lors d’un repas champêtre au coeur des montagnes chacun était invité à apporter un plat.
Mon crumble n’a pas fait long feu et il a très  vite été devorré . Une personne qui était proche de la table des plats m’a raconté que les gens disaient  » Tu as gouté ce crumble ? Il est excellent « 

Je l’ai fais très souvent en déclinaison abricot, plusieurs fois à la rhubarbe ( qui demande de faire un peu degorger la rhubarbe avant et de très bien doser le sucre pour garder l’acidulé)

1kg d’abricot
50 g de purée d’amande complète( ou à défaut blanche)
100 g de poudre d’amande
50 g de farine de patate douce ( je la commande sur @nutripure ou sur @nu3_fr )
100 g d’huile de coco
75g de sucre de coco ( ou à défaut de sucre complet)

Denoyauter les abricots et les poser dans le plat. (Idéalement un plat à gratin)

On peut également huiler un peu le plat avec un peu d’huile de coco sur un essuie tout .

Préparer la pâte à crumble.
Mélanger les ingrédients solides.
Puis ajouter purée d’amande et huile de Coco.
Malaxer avec les mains afin d’obtenir la pate à crumble.

Repartir sur les fruits.

Mettre au four 15à 20 min à 180 degrés.

Laisser refroidir ( il est meilleur froid car la coco aura resolidifiée)

Et vous aimez vous le crumble sous ses différentes déclinaisons?

(La différence de couleur des photos vient de deux fours différents)

 

Cake à la courgette sans farine vide frigo

Voici un cake sans farine que j’ai trouvé délicieux après des essais en cuisine.

J avais un pain riz sarrasin du boulanger bio du village que je n’ai pas eu envie de finir donc je l’ai laissé au frigo, ainsi qu’un reste de couscous de sarrasin.

3 courgettes , 3 oeufs, un pot de lait de coco ( en canette ), de l’ail des ours, du raz El hanout, du curcuma, du poivre. Du sel de sarriette de la productrice du marché

J’ai coupé une courgette et demi en morceau que j’ai mise dans un plat à cake.

Au Blender j’ai mixé le reste des courgettes, les oeufs, les épices.

J’ai mis le tout dans le plat

J’ai prie la mié du pain que j’ai Mélangé  avec le reste de sarrasin. Et j’ai ajouté le tout dans le plat en mélangeant bien.

Au four à 180 degré pendant 45 min et voilà un plat qui était bien délicieux et qui m’a permis d’utiliser les restes de ce pain.

C’était délicieux et encore meilleur une fois froid et que le lait de coco avait resolidifié.

 

Tarte aux endives

Parfois j’aime vider mon frigo et utiliser des restes et les accomoder.

Parfois il y a des ratés parfois des réussites gustatives c’est le cas de cette tarte.

J’avais déjà fait une tarte aux endives durant l’hiver mais le goût ne me plaisait pas trop une fois refroidi mais je voulais réessayer.

J’ai pris une pâte feuilletée sans gluten à la vie Claire. Je n’avais pas le temps de la faire moi même et je trouve que sa composition est assez bien si on a pas le temps de faire soi même et que cela reste occassionnel.

Au moins 1kg d’endive ( pris à mon magasin bio en déstockage), coupées en morceau.

3 oeufs, 2 briques de crème de coco cuisine ecomil, 1bloc de fêta, de l’ail des ours, du ras El henout, du poivre.

J’ai etalé la pâte, piqué, ajouter les endives coupées en morceau.

Au Blender j’ai mixé la crème de coco avec les epices.

J’ai vidéo sur les endives et par dessus j’ai coupé des morceaux de fêta.

Puis j’ai enfourné à 180 degré pendant 40 min.

C’était délicieux aussi bien chaud que froid.

Et voilà une bonne recette végetarienne et sans gluten . Et oui je remange des oeufs depuis 2 ou 3 ans, suite à un déséquilibre corporelle qui m’a permis de réparer un problème de santé mais je suis donc vegetalienne 70% du temps et végétarienne le reste du temps.

 

Riz de pleurotes et courgettes au four

Des pleurotes dans mon frigo, un reste de courgette cuite , du riz. Une envie d’accomoder le tout, le mot risotto me venait en tête. Mais j’avais envie d’autres choses. Mais de m’inspirer du risotto.

La veille j’avais voulu faire un gratin de courgette, avec une béchamel à la poudre d’amande, et crème de coco comme j’ai l’habitude de faire sauf que j’ai oublié de faire prendre le truc avant donc dans le four ça à fait un truc tout liquide autour de mes courgettes. C’était très bon mais pas de la consistance voulu. Alors je le suis dis que j’allais accordé les restes d’une autre façon.

Des champignons, du riz cuit de la veille dans mon frigo et voilà que l’idée de mélanger le tout est venue.

Alors j’ai fais cuir mes pleurotes à la poêle avec de l’ail des ours, du poivre, du cumin, de la coriandre, un peu d’huile et d’eau. J’ai couvert le tout.

Pendant ce temps là j’ai fais ma « Béchamel  » Avec lait de chanvre et fécule de pomme de terre, en faisant épaissir le tout. Puis mélanger les pleurotes, les courgettes, le riz, j’ai ajouté ail des ours, ail, Coriandre, cumin, Ma béchamel.

J’ai aillé mon plat à gratin, et je l’ai huilé d’huile de coco. Une fois le mélange deposé dans le plat je l’ai recouvert de poudre d’amande et de morceau d’huile de coco afin de gratiner le tout.

Cuisson au four pendant 30 min thermostat 7 .

Et voilà comment transformes les restes de la cuisine en un instant 😉

Un recette sans gluten, sans oeuf et sans produits laitiers. Mon z’amoureux adorant les champignons j’essaie de trouver des recettes et de m’amuser en cuisine.

Je ne sais Cependant pas suivre une recette, je cuisine énormément à l’instinct. Parfois il y a des ratés parfois de belles réussites et c est ce que j’aime dans la cuisine c’est d’apprendre en essayant pour trouver les bonnes harmonies. Je m’inspire de recettes mais ensuite j’accomode à mes envies. Et les goûts de mr m’aide beaucoup à aller faire creuser mon imagination et les essais culinaires.

Et vous comment cuisinez vous ? En suivant pile une recette ou selon votre inspiration/ instinct?

 

Cake de fenouil sans lait ni farine …

Un reste de fenouil cuit au frigo. Un départ dans moins de 24h pour quelques jours alors comment creuser l’imagination pour cuisiner et emporter avec moi des plats qui seront facile à consommer après mes grosses journées à venir.

J’ai pris deux gros bulbe de fenouil cuit à la vapeur la veille. Des flocons de pois cassés environ 200grammes , 2 oeufs, 100 g de poudre d’amande 400ml de crème d’amande, de la muscade, de l’ail des ours, du cumin. Un peu de sel.

J’ai melangé tous les ingrédients hors fenouil au blender. Puis j’ai tout mélangé avec le fenouil dans un plat à cake.

Et hop au four thermostat 7 pendant 25 min

Et voilà un bon cake vide frigo sans farine ni lait. J’ai reintroduis les oeufs selon mes envies dans les préparations.

 

Pesto à l’ail des ours

Pesto à l’ail des ours.
C’est la saison
Entre 20 à 25 feuilles d’ail des ours
100 g d’amandes ou noisette ou noix
Huile d’olive
Citron
Ail

Le tout au blender.
A accompagner sur vos pâtes, pommes de terres, riz etc
Tout simple à faire et si délicieux

Vive les plantes sauvages.

 

Un gâteau façon brownie végan et sans gluten

Actuellement je cuisine beaucoup.

Ayant déménagé dans un logement avec une cuisine plus grande je prends beaucoup de plaisir à mes fourneaux quand je vois une recette qui m’interpelle sur des profils que je suis de part leur sensibilité.

Alors aujourd’hui au retour de l’entraînement en cuisine c’était donc gâteau façon Brownie végan et sans gluten.

A la préparation la pâte me semblait bizarre mais après cuisson c’était une vraie tuerie.

Parfait pour les amateurs de chocolat et de cuisine saine.

Je me suis inspirée de la recette du site de Mail0ves publiée sur sa page Instagram cette semaine.

Un gâteau à la croûte craquante et un intérieur moelleux.

Il a l’avantage également d’être une belle source de protéines grâce aux farines de lupin et de sarrasin.

Pour ma part j’ai doublé toutes les quantités.

La recette initiale est prévue pour 4 parts.

Avec 25 g d’huile ( moi j’ai mis de l’huile d’olive)

45 g de purée d’amande blanche ou de poudre d’amande ( j’ai utilisé la deuxième)

75g de compote sans sucre ajouté

50g de sucre complet ( j’ai utilisé le sucre de coco pour ma part)

25 g de poudre de cacao 100% cacao

20g de farine de lupin

10g de farine de sarrasin

2 pincées de bicarbonate

Vanille

Facultatif du sel

Pépites de chocolat et noix ( je n’en avais point donc j’ai fais sans )

Mélangez tous les ingrédients dans l’ordre indiqué.

Mettre dans des moules individuels ou un moule unique.

Ajoutez les pépites de chocolat.

Cuire environ 18 à 20 min dans un four préchauffez à 180 degrés.

Ma photo n’est pas des plus jolies car je ne maîtrise pas encore très bien mon four mais le goût est largement au RDV.

Je l’ai dégusté ce soir au coin du feu en rgardant la neige tombée en abondance sur les sommets environnants.

Bonne dégustation à vous.

 

Mon premier banana bread

Je voyais régulièrement passer des recettes de banana bread ou en français pain à la banane.

Puis il y a peu je suis tombée sur Instagram sur une recette avec des farines que j’avais dans mon placard et ne savait trop comment l’utiliser.

A savoir la farine de souchet.

J’ai suivi pour le coup la recette de  » des papilles qui pétillent  » sur Instagram.

J’aime beaucoup ce que fait cette dame dans sa cuisine. C’est une grande exploratrice culinaire.

Je l’ai fais à la seule différence au four et non au vitaliseur comme elle même le fait.

Je l’ai laissé cuire une 40 aine de minutes au four.

Je n’avais aucune idée du coup que cela allait avoir et j’ai vraiment été agréablement surprise du résultat.

Un vrai régal en bouche et le tout sans ajout de sucre. Ce dernier est apporté par la banane.

Je vous livre les photos mais aussi la recette.

J’ai emporté ce banana bread lors de ma dernière randonnée il y a deux jours.

J’ai trouvé cela hyper pratique tant au niveau digestif que à transporter

 

Légumes de saison aux algues pour soutenir le feu digestif

Les légumes de saison tels que les navets et les algues sont des aliments trop souvent mis de côté.

L’amertume des légumes comme le navet est très intéressante pour soutenir la fonction hépatique.

Cela tombe bien nous sommes au printemps et en médecine chinoise cela correspond à la période du foie et de la vésicule biliaire.

Là nature est magique et met à notre disposition les aliments dont nos organes ont besoin en fonction des saisons.

Les algues elles sont très riche en iode et ce dernier constitue un élément très fréquemment absent dans l’assiette. L’Iode est pourtant indispensable au bon fonctionnement de votre thyroïde.

Consommer de l’iode quand on est végétariens ou végétaliens habitant loin de la mer là est une question qui peut parfois se poser. Les algues sont en cela des aliments exceptionnels tant par leurs richesses nutritives que par leurs apports en minéraux.

Je précise cependant que les carences en iode concerne tout autant les personnes omnivores. La carence en iode est très fréquenté dans la population mais très mal diagnostiquée.

Alors ce soir dans ma cuisine j’ai rassemblé les deux navets algues et autres légumes de saison.

J’ai pris avec ce que j’avais dans mon frigo

4 courgettes

3 navets

1 gros fenouil

2 branches de céleri vert.

1 barquette de sphagetti de mer que j’ai désalé au préalable.

Mon faitout de cuisson basse température.

J’ai mis un peu d’huile de coco au fond.

J’ai coupé tous mes légumes.

J’ai mélangé tout cela, ajouté du curry, du cumin, du basilic, du gingembre.

De l’algue Kombu (j’aime beaucoup la mettre dans mes plats chaud)

Puis du lait de coco à 6%.

J’ai fais cuire tout cela puis j’ai rajouté en fin de cuison de la farine de chanvre et des graines de lin.

Là couleur n’est pas forcément des plus lumineuses mais qu’est ce que je me suis régalée.

Mon digestif aussi a grandement apprécié ce mélange.

Pour bien se porter mon système digestif a besoin d’être nourri de plat qui soutiennent mon feu digestif.

Manger froid et cru selon votre tempérament peu notamment fragiliser ce feu digestif.

J’ai appris de mes expériences pour y trouver l’équilibre en retirant le meilleur de tout ce que j’ai touché.

Dès que je sors de ce cadre je paie vite les conséquences.

Là farine de chanvre est un aliment très intéressant et qui ici vient apporter la touche protéinée à ce plat.

Le chanvre est un aliment qui a une très grande place dans ma cuisine. Je vous en dirais plus très très prochainement.

C’était parfait pour un dîner tout en souplesse. Nutritif sans alourdir le corps.

Je fais actuellement très attention à mon feu digestif et prend du plaisir dans ma cuisine.

Je ne suis pas du tout une adepte des livres de recette mais je cuisine très souvent à l’instinct.

Et en général je ne me régale de mes découvertes.

Et vous aimez vous laissez votre instinct parler dans votre cuisine ?

 

Un de mes repas posts training

Repas post training

Le repas post training est important pour aider la fibre musculaire à se reconstruire ainsi que le corps à gérer son équilibre acido-basique.

Le contenu de l’assiette à ce moment là est primordial pour optimiser la phase de récupération.

Malheureusement c’est un repas très fréquemment négligé.

Là gestion de l’équilibre acido basique est également un gros facteur déterminant dans le contrôle des courbatures m

Les jus verts après de gros entraînement sont très intéressant.

Les fibres sont des éléments très important mais en post training juste après l’effort leurs apports doivent être regardé avec vigilance sur des trainings qui auront fragilisé la muqueuse intestinale. (Sport à impact )

Ayant les intestins très fragile j’aime beaucoup les jus verts après l’effort
Je mange que très rarement avant l’entrainement car je me sens bien mieux aux niveaux sensations
Sur mon velo je gère en nutrition liquide la première partie avec unr boisson maison et ensuite de la nutrition solide avec soit des barres et préparation maisons ou avec des marques que je trouve très intéressantes nutritionnellement parlant

L’entraînement était dense ce jour là 45 min de Hiit et gainage , montée aux Orres en vélo, enchaîné avec 6 km d course à pied.

Donc ce repas post entraînement fut composer de

Jus vert céleri branche 3 pieds / 1 orange
J’adore le céleri et notamment en post effort pour sa richesse en sodium.
C’est aussi un très grand alcalinisant du corps qui vient tamponner l’acidité de l’effort.

A siroter à la paille ou par gorgée et non d’un coup ( ici paille en inox)
Même si c’est liquide, les liquides doivent être vu comme des aliments solides dans la bouche et être bien insalivé.

Et des pancakes de chanvres

2 oeufs
200ml de lait de chanvre
80 g de farine de chanvre
60 g de farine de sarrasin
20 à 30 g de sucre de coco
Fleur d’Oranger
Vanille

Chauffer la poêle et utiliser de l’huile de coco
Faire cuire des deux côtés.

Les pancakes furent accompagné de purée de sésame.